top of page

La douceur dans la sexualité, comment s'y prendre?

Dernière mise à jour : 24 sept. 2022


La rencontre entre deux corps peut se dérouler de différentes façons. Chaque histoire d’amour expérimente le territoire de cette alchimie sexuelle. La douceur dans la sexualité est une entrée pour les deux partenaires qui souhaitent aller en profondeur dans la connexion sexuelle.

Faire l’amour est un acte universel qui peut à la fois se jouer et se vivre dans la complétude entre deux personnes attirés fortement et puis il y a tous ces couples qui vivent ensemble ou qui cheminent sur cette vague de l’amour avec une sexualité qui demande de l’aide.

La douceur dans la sexualité est une réponse pour toutes ces personnes qui se perdent dans leur sexualité débordante, mordante, intimidante et frissonnante.

La douceur dans la sexualité est une réponse pour tous ces partenaires en quête d’une découverte profonde avec leur partenaire, en demande d’un renouveau pour aimer faire l’amour.


La sexualité douce


Qu’est-ce que la sexualité douce ?

Faire l’amour en douceur, c’est trouver un rythme à la connexion des deux corps.

Le désir se frôle, se déguste, se cherche et se découvre à deux. Nous ne sommes plus dans le mouvement commun des positions, dans la dynamique d’un acte de plaisir où l’objectif est l’orgasme. Nous ne sommes plus dans le faire mais plutôt dans le ressentir.

La jouissance se traduira alors autrement. La sexualité douce comme une vibration ressentie ensemble.

C’est l’effeuillage des sentiments, c’est la caresse du plaisir. La sexualité douce se crée des chemins différents. Les deux partenaires trouvent une autre façon de communiquer leur attirance pour l’autre. Le désir dialogue dans une langue mystérieuse où les baisers deviennent des souffles inattendus et les gestes des touchers inconnus.

La sexualité douce ouvre les portes d’une grotte disparue. Celle qui s’est nichée dans nos fantasmes peut-être trop dissimulés, dans nos rêves inavoués également.

Cette sexualité sensible aux accents de douceur ne peut se faufiler comme un malentendu ou une envie pressante de faire l’amour pour assouvir un plaisir.

Les corps se cherchent, s’esquivent aussi et entrent dans une autre respiration. C’est une communion qui dépasse les territoires connus. On prend un risque. On ouvre la voie de la sensibilité.


Quand peut-on vivre la sexualité douce ?


La sexualité douce peut se vivre au moment des préliminaires. Ces derniers sont une phase préparatoire aux rapports sexuels. La douceur est alors remplie de tendresse, de caresses intimes, de découvertes, d’échanges, de chuchotements et de secrets avoués. C’est dans la sexualité douce que nous découvrons véritablement le corps de l’autre : sa peau, ses lèvres, son parfum, son goût et son histoire.

Passer nos mains sur le corps de son partenaire dans cette sexualité douce et intime nous invite à trouver la peau de l’autre et de ses mémoires intimes. Ce sont ces instants privés et intimes qui suggèrent les secrets et les cicatrices parfois cachées et meurtries.

Une fois cette sexualité douce des préliminaires mise en œuvre, nous créons une excitation non négligeable pour ensuite laisser les corps fusionner dans la pénétration sexuelle.


Si la sexualité douce est une fusion, une alchimie de l’amour préparatrice à la rencontre sexuelle des deux partenaires, il existe également une façon de faire l’amour qui allie la sexualité à la douceur.


Le slow sex : une sexualité douce qui donne la parole des corps


Le slow sex ,c’est faire l’amour autrement non plus dans une performance mais bien dans une pleine conscience, et je dirai même dans une pleine présence.

On le définit comme un retour à soi, à l’autre, à ses ressentis, à sa douceur, à sa lenteur.

Il donne la parole aux corps. L’orgasme n’est plus l’objectif. Faire l’amour devient un chemin où chaque corps vit son histoire, sa relation à l’autre. Il prend le temps et accepte la durée de l’amour dans l’acte.


Le slow sex invite à la reconnexion avec ses sensations et nous fait quitter notre mental qui n’a de cesse de viser l’orgasme et c’est tout.

La sexualité douce prend alors une nouvelle direction dans la définition de l’amour. Nous apprenons à nous écouter ensemble. Nous nourrissons nos corps avec une autre crème d’amour qui est celle de la douceur, du temps suspendu, du ralenti et de la découverte.

La pénétration ne devient plus une finalité mais une ouverture qui se présentera ensuite probablement mais pas forcément.

L’une des clés pour pratiquer le slow sex, c’est de se centrer sur sa respiration puis sur celle de son partenaire. En inspirant et en expirant tout en ayant cette conscience vous permettra d’être dans l’instant présent et non plus dans la projection de l’amour.

La sexualité douce invite à l’amour au présent, à l’instant partagé immédiat.

On ne fait pas l’amour pour gagner l’orgasme. On fait l’amour pour apprendre, et trouver les stratégies d’une rencontre durable et agréable.

Le contact, la chaleur des corps, l’odeur sont autant de sens qui s’éveilleront grâce à la douceur dans la sexualité, grâce au slow sex. Les sensations viendront naturellement en totale connexion avec votre corps. L’orgasme est un acte alors que le slow sex est un état. Vous êtes reliés à votre présence et à celle de votre partenaire. Le dialogue existe.


Cette alliance entre la sexualité et la douceur offre à la relation amoureuse une merveilleuse intimité remplie de découvertes, de nouveautés et de richesses pour vivre son amour pleinement et en pleine conscience.

La conventionalité de l’acte sexuel disparaît au profit d’une véritable connexion de corps et d’âmes.

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir le livre « Le slow sex : s’aimer en pleine conscience d’Anne et Jean-François Descombes.


Il n’y a pas de règles en amour tout comme dans la sexualité. Chacun trouvera sa voie d’épanouissement. L’essentiel à retenir est l’authenticité de soi et de l’autre dans cette rencontre des corps, La sexualité dans un couple ne peut se définir sous un seul angle. La vie passera, le temps laissera ses traces dans la relation et les corps changeront.

La priorité pour rester dans ce plaisir de faire l’amour avec son partenaire sera inévitablement dans un échange et dans la liberté des paroles des corps.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page